Présentation

Introduction

 

Le baby basket est l’une des rares activités que peuvent pratiquer sans risques les enfants de 4 ans et plus.

Le club de basket de St Sornin a voulu ouvrir et faire vivre son école de mini basket qui, depuis de nombreuses années, était ouverte aux enfants de 6 ans à 11 ans en développant son activité vers les enfants de 4 à 6 ans dans un environnement de baby basketteurs.

Offrir aux enfants de cette catégorie d’âge le moyen d’appréhender son corps et sa motricité tout en développant ses aptitudes à évoluer avec d’autres enfants.
Offrir aussi à notre territoire rural une activité à cette tranche d’âge afin qu’elle puisse s’épanouir.
Notre club veut s’inscrire dans cette logique.

Notre école de mini basket est un espace d’accueil pour des enfants de 4 à 11 ans qui souhaitent pratiquer le basket ball.
Elle dispose d’équipements aménagés et adaptés à l’enfant.
Notre école organise les apprentissages en fonction du niveau de jeu et non des catégories d’âge. Elle propose des formes de rencontres et de compétitions adaptées au niveau de pratique. Nous disposons, au sein de notre club, des cadres diplômés et formés.

Enseigner le basket ball est pour chaque éducateur une responsabilité importante surtout avec des jeunes pratiquants. L’expérience mais aussi la connaissance de l’enfant font partie des composantes nécessaires et indispensables pour son plein épanouissement à travers la discipline sportive.

 

Les cadres :


Entraîneurs baby basket (4 à 6 ans) :
Mélissa DUPUIS (initiateur départemental)
Justine GADON (initiateur départemental)
Nathalie MAZIERE

Bastien BOURGET

Christophe GEILLER


Entraîneurs débutants (7 à 8 ans) :
Alain DENIS (initiateur départemental)
Christophe COPET

David CUVILLIER

Noah PASSEDAT


Entraîneurs confirmés (9 à 10 ans) :
François CHAMOULAUD (initiateur départemental)
Emmanuel LALANNE (animateur départemental)

Les Coachs U11 :

Valérie PAULY  et Christophe COPET U11 mixte

Sylvie RIDET U11 garçons

Les séances :

Mardi (17h45 à 19h00) Confirmés U11
Mercredi (16h00 à 17h30) Débutants U9
Samedi (10h30 à 11h30) Baby U7

La démarche pédagogique :

L’objectif poursuivi est triple. En effet, il s’agit :
Par le jeu : de découvrir et de connaître l’activité, d’y étalonner ses progrès de développer sa créativité.

Par des situations d’apprentissage : de transformer, d’enrichir son répertoire de basketteur. Ces situations de résolutions de problèmes permettent, par l’action et la réflexion sur l’action, de construire des savoirs identifiés pouvant être réutilisés dans d’autres circonstances.

Par des exercices et des jeux : de développer les habilités spécifiques, d’optimiser les conduites motrices (passes, tires, déplacements offensifs et défensifs) afin que l’expression du joueur soit la plus complète.

La planification des apprentissages est divisé en cycles et fréquences d’entraînements :
Une séance par semaine pour le baby basket ;
Une séance par semaine pour les débutants ;
Deux séances par semaine pour les confirmés.

Les situations d’apprentissages sont construites à partir de l’analyse de la situation de référence, en visant l’acquisition ou le renforcement d’un ou plusieurs savoirs clairement identifiés. Elles s organisent en groupes homogènes qui sera modulable suivant, le nombre, l’espace, la durée et l’intensité. Tout cela pour ne pas oublier que le jeu est premier et que sans motivation il ne peut y avoir d’apprentissage.
Toutes les situations d’apprentissages doivent être :
Authentiques (extraites du jeu) :
Signifiantes (avoir un sens, s’appuyer sur ce que sait le pratiquant) ;
Stimulantes (motivation) ;
Problématiques (nécessitent une transformation des comportements pour parvenir à la résolution) ;
Claires (pour que chacun ait une représentation exacte de la tâche, de son but, des moyens dont il dispose, des indicateurs de réussite) ;
Ouvertes (pour que chacun puisse adapter son action) ;
Évaluables (pour juger de l’efficacité des processus engagés).

Les exercices sont les gammes du joueur. La finalité des exercices est de parvenir à l’automatisation des gestes techniques ou des comportements tactiques du joueur et de leur entretien. L’aspect mécanique et répétitif peut être atténué par une organisation privilégiant le jeu (concours) ou le contrat.
En jouant sur les paramètres tels que la quantité de travail, l’intensité, la vitesse, on parvient à optimiser la réponse motrice.

L’apprentissage du mini basket doit se faire à travers une combinaison de phases de jeu global, de situations de jeu aménagé où l’enfant va expérimenter et construire ses savoirs et enfin d’exercices dans lesquels il va développer ses pouvoirs.

 

Les règles du jeu :

A chaque âge son ballon, son panneau, sa forme de jeu.

Les formes de jeu doivent être adaptées au niveau de pratique des joueurs et sont évolutives.
Pas de contact ;
Pas de prise de ballon dans les mains ;
Privilégier le jeu sur deux panneaux pour respecter la logique interne de l’activité ;
Effectif en 3c3 ou 4c4 ;
Terrain sur la largeur (2 terrains possible en parallèle) ou sur la longueur (d’une ligne de lancer franc à l’autre) ;
Taille du ballon de 3 à 5 ;
Hauteur du panier : à la hauteur du plus grand bras levé pour un joueur en baby et panneaux de mini basket pour les autres.

 

L’évaluation du niveau des joueurs :

Quand : lorsque l’entraîneur estime que les enfants sont prêts. La durée d’un cycle de formation et l’évaluation qui le termine sont avant tout adaptées aux enfants. Chacun se construit à son propre rythme.

Comment : par des tests inscrits sur un carnet ou une fiche individuelle.

 

L’accès aux responsabilités :

Il faut, au travers du jeu, mettre les enfants, à tour de rôle, en situation :
D’observateur (par l’intermédiaire de fiches d’observations simples et évolutives) ;
D’arbitre (de l’auto arbitrage volontaire) ;
De marqueur chronométreur.

En début, pendant et à la fin de séance, les enfants sont associés à l’organisation et à la gestion du matériel.

 

En résumé :

Privilégier les formes dans lesquelles les acquisitions se font dans le cadre d’une opposition.
Le jeu réduit, l’utilisation du surnombre offensif sont les supports de tout apprentissage.
Accorder autant d’importance à la construction des savoirs essentiels (création et utilisation d’espaces, maîtrise collective du ballon par la création de déséquilibre en sa faveur) par les formes jouées qu’à la maîtrise individuelle du ballon par les exercices.
Toute acquisition technique doit trouver son fondement dans le jeu : tant que le joueur n’a pas été confronté à une situation de tir en course dans le jeu, il n’est pas nécessaire de l’étudier.
Les règles de jeu se découvrent au fur et à mesure de l’évolution de la connaissance du jeu.
Recherche un temps de l’activité maximal :
Par la construction d’ateliers multiples gérés en autonomie ;
Par l’utilisation de consignes claires et courtes ;
Par une utilisation optimale du matériel.
Ne pas oublier que l’école de basket est un lieu de formation de l’individu en même temps que du joueur.

FFBB-Actualité minibasket

Nos partenaires

 logo_ffbb2
logo-poitou-charente
cd16

Les photos

Vidéothèque

Les vidéos de basketstsornin sur Dailymotion